Qui sommes-nous ?

A ce jour l’AAPO regroupe environ 100 thérapeutes formés par l’Ecole Française d’Analyse Psycho-Organique et exerçant leur activité professionnelle de façon légale.

L’association regroupe des thérapeutes de France, Belgique, Suisse, Angleterre. L’analyse psycho-organique est aussi représentée en Allemagne, en Lettonie, au Brésil, au Liban et en Russie.

Le Conseil d’Administration de l’AAPO se réunit quatre fois par an pour gérer les affaires courantes : trésorerie, secrétariat général, organisation des manifestations publication du registre annuel de nos adhérents.

L’association est adhérente et représentée à la FF2P. Cela permet d’être en contact avec les informations et les orientations nationales et internationales concernant la défense et le soutien de notre profession.

L’AAPO organise chaque année une rencontre professionnelle pour donner l’occasion aux adhérents de se retrouver dans une ambiance de convivialité, également tous les deux ans un Colloque sur un thème choisi, ainsi que des Journées d’Etudes Cliniques, une fois par an, animées par un intervenant extérieur à l’association sur un thème choisi. Ce furent Serge TISSERON sur la Honte, Daniel SIBONY sur la Violence, Didier DUMAS sur la Sexualité et Joël CLERGET sur l’Image Inconsciente du Corps, telle que Françoise DOLTO l’a décrite.

Le Journal Interne a été longtemps l’organe institutionnel d’expression et d’échange entre les membres et la structure associative. Depuis 2008, le site internet donnant plus de réactivité et de souplesse à la circulation des informations, une newsletter électronique est venue remplacer le JI qui avait un rythme de parution trop long et trop coûteux, lié aux délais de conception et de réalisation.
Le blog permet d’envoyer des alertes vers les boîtes-mail de chaque adhérent, à chaque fois qu’une information parait sur le site, et d’y répondre en commentant les parutions. Chacun peut ainsi être tenu au courant de l’actualité et se sentir en lien avec ce qui se passe dans l’association et le « monde psy ».

ADIRE et le site internet sont ouverts à l’écriture des adhérents. La revue lance régulièrement des appels à écriture sur un thème choisi et se charge du « coaching » de l’auteur une fois trouvé l’accord sur le projet d’article. Le site publie tous les textes qu’on lui envoie sous réserve qu’ils respectent l’éthique collégiale et propose un droit de réponse dans les cas où des personnes sont mises en cause.

Le budget est alimenté par les cotisations, les ventes de la revue ADIRE, et les participations aux événements. L’AAPO est entièrement gérée par les membres du CA, bénévoles élus lors de l’assemblée générale annuelle.