Trois stages de printemps qui s’annoncent : Danse – Rituel – Thérapie

Trois stages de printemps
Danse-Rituel-Thérapie
La danse
comme art de s’é-mouvoir
Le rituel
comme pas-sage 
La thérapie
comme écoute du mouvement intérieur 
Les trois axes de la voie spontanée du corps
pour toucher sa danse profonde.
Le travail en groupe est un levier inestimable 
dans un parcours thérapeutique au sein d’une psychothérapie où corps et psyché sont dans un dialogue fécond.

Mars dans les Cévennes

du 13 au 17 mars 2019

” Mort et renaissance”

À partir du « Sacre du Printemps »d’Igor Stravinski issu d’un vieux conte russe, nous irons à la recherche de notre ancrage dans la vie pour faire face à nos deuils. 

Une musique forte comme la vie. A quoi dois-je mourir pour vivre en dansant ?


Avril et mai dans la Baie du Mont Saint Michel
du 28 avril au 1er mai 2019
“Le corps en mouvement »
Au fondement de la Danse-Rituel-Thérapie, le lien entre ma sensation en mouvement et le mouvement collectif, comme dans le cercle de danse traditionnelle. 
Un moment de ressourcement profond sur 4 jours avec une visite à l’aube du mont Saint Michel.

 

Du 4 au 8 mai 2019

« Psyché et Eros IX» 

Un cycle initiatique qui suit le mythe grec de Psyché et Eros pour éprouver ce que le dieu de l’Amour peut apprendre du coeur et du corps à Psyché, l‘âme adolescente.

Au cours de ce voyage initiatique, nous questionnerons nos manières d’aimer pour donner corps à nos sentiments.

 Stages d’été, réservez ces dates :
24-28 juillet 2019 : Psyché et Eros X
30 juillet-4 août 2019 : De la transe à l’extase, aux sources du corps et de ses émotions

 Pour tout de renseignement, s’adresser à :

Paolo Malvarosa
Psychothérapeute 
Danse-Thérapeute
Superviseur et formateur
Directeur pédagogique de L’Instant T-formation
L’Instant T Paris 40, rue Quincampoix 75004 Paris
L’Instant T Rennes 10, rue de Bertrand 3500 Rennes
Tel. 06 07 32 48 72

Le jeûne, une nouvelle thérapie ?

Un documentaire passionnant ! A voir ou à revoir!

“Tout commence dans un hôpital psychiatrique d’URSS où un médecin accepte le refus d’un patient à avaler une quelconque nourriture. Le temps passe… Un beau jour, on ne sait pourquoi notre malade boit le jus d’orange placé comme d’habitude sur sa commode, recommence à se nourrir enfin sort de l’hôpital et de sa dépression. Pas à pas, nous suivons les médecins et les chercheurs dans leur quête. Va-t- on guérir un jour les maladies inflammatoires par le biais du jeûne? Y a-t-iil des guérisons? Si oui alors quels sont les mécanismes en jeu ? Est-il judicieux d’associer le jeûne à la chimiothérapie? Si oui, alors quelle est cette force capable de réorganiser notre ADN? Les réponses sont dans ce documentaire captivant.”

 

“J’ai grandi avec une mère malade psychique”. Venez écouter ce témoignage saisissant.

« Je n’aimais pas sa maladie. Mais que pouvait-elle contre ce mal ? Alors oui, j’ai souffert. Mais Maman Jeanne [sa mère biologique] m’a donné l’amour inconditionnel d’une mère pour son petit bébé. Pour survivre, il a fallu que je m’éloigne d’elle. Que je trouve ma propre route. Même si l’on n’a pas les bonnes cartes en main, tout est possible. On peut s’en sortir». (Interview sur Pelerin.com)

 

Frédérique Bedosauteur de La petite fille sur la balançoire (éd. Les Arènes, 2014), a été accueillie dans une famille adoptive, entourée de frères et sœurs également adoptés, certains ayant un handicap. Présentatrice de télévision, elle a fondé en 2010 le projet Imagine, qui met en valeur les héros du quotidien. Elle a également réalisé le film « Jean Vanier, le sacrement de la tendresse » (Sorti en salle 9 janvier 2019).

La fondation OCH lui demande de témoigner de ce qu’a signifié pour elle de grandir avec une mère malade psychique.

« Je veux encourager les gens à tracer leur route malgré les embûches » dit-elle.

Venez écouter son témoignage le  Mercredi 13 février 2019 à 20h30 

à la Grande Crypte de Saint Honoré d’Eylau, 69 bis rue Boissière, Paris XVIe.

Vous pourrez également le suivre en direct sur www.och.fr

Retrouvez enfin une interview de Frédérique Bedos dans la revue Ombres et Lumière de ce mois-ci !

 

2019 est là !

 

2019 nous invite à alléger nos valises en prenant soin que nos choix personnels et professionnels soient bien ceux qui font de nous une personne pleinement vivante et heureuse.

Être victime de schizophrénie, c’est être prisonnier d’une autre réalité. Se soigner, c’est se libérer.

« La schizophrénie touche en France 600 000 personnes auxquelles il faut ajouter les proches et les familles. Ce sont plus de 1,5 million de personnes qui doivent faire face à la maladie mais aussi au regard méfiant, négatif de la société qui véhicule une image caricaturale et violente des personnes vivant avec cette pathologie qui pourtant se diagnostique et se soigne. Nous souhaitons aujourd’hui lancer un challenge d’envergure : changer ce regard pour déstigmatiser la maladie et pour mieux inclure celles et ceux qui sont concernés. »   Pr. Raphaël Gaillard, président de la Fondation Pierre Deniker.

Continuer la lecture de « Être victime de schizophrénie, c’est être prisonnier d’une autre réalité. Se soigner, c’est se libérer. »

Journée sur le thème de la parentalité

La semaine de l’information sur la santé mentale s’est déroulée cette année du 19 au 25 mars. A cette occasion la FF2P a organisé le samedi 24, une journée sur le thème de la parentalité à la Maison des Associations dans le 15ème arrondissement de Paris…j’y étais !


Lire la suite via l’espace réservé aux membres dans le Blog !