Les statuts

rosesArticle 1 : Nom

Il a été fondé une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, sous la dénomination de « Association de Psychologie Biodynamique », selon statuts déposés le 5 septembre 1984 à la Préfecture de la Vienne. L’association a changé de dénomination par décision de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 31 janvier 1993 pour devenir « L’Association d’Analyse Psycho-Organique, régions francophones ».

L’AAPO est une association indépendante qui regroupe des membres personnes physiques formées à la Psychologie Biodynamique et/ou à l’Analyse Psycho-Organique, praticiennes de la psychothérapie dans ces méthodes. A ce titre, elle représente en France les professionnels et leurs méthodes sous l’angle de la pratique clinique. Elle choisit librement, sur des bases de légalité, transparence et réciprocité, ses liens de partenariat éventuels avec les instituts de formations à la Psychologie Biodynamique et à l’Analyse Psycho-Organique, ainsi qu’avec les organismes représentant ces méthodes, ou représentant la profession, au niveau national ou international.

L’Analyse Psycho-Organique est une méthode qui crée un lien entre la psychanalyse et le corps, elle est fondée sur le travail de Gerda Boyesen et de Paul Boyesen, co-fondateurs de la Psychologie Biodynamique et plus particulièrement sur le travail de Paul Boyesen, fondateur de l’Analyse Psycho-Organique, en référence aux travaux de S. Freud, C.G. Jung et W. Reich.

Les praticiens de ces méthodes contribuent à les questionner et à les faire évoluer. Ils participent de ce fait à leur incarnation et à leur dynamisme conceptuel et clinique.

Article 2 : Objet

Cette association a pour objet de :

  1. Regrouper les praticiens en Analyse Psycho-Organique et les personnes formées en Analyse Psycho- Organique ou en Psychologie Biodynamique.
  2. Promouvoir la psychothérapie en Analyse Psycho-Organique auprès des usagers, des pouvoirs publics et des autres intervenants dans le domaine de la psychothérapie.
  3. Favoriser et stimuler la recherche en psychothérapie, et le travail clinique dans un cadre collégial.
  4. Définir et protéger l’éthique professionnelle de la pratique de l’Analyse Psycho-Organique ou de la Psychologie Biodynamique dans l’intérêt des usagers.
  5. Représenter les praticiens et la pratique clinique de la Psychologie Biodynamique et de l’Analyse Psycho- Organique en France, dans les institutions professionnelles, ainsi qu’auprès des pouvoirs publics.
  6. Organiser la reconnaissance par les pairs du psychothérapeute praticien, Analyste Psycho-Organique.
  7. Accréditer les superviseurs en Analyse Psycho-Organique.

Article 3

L’Association d’Analyse Psycho-Organique, régions francophones, exerce son activité dans les régions de langue française.

Article 4

Le siège social est fixé au domicile du président.

Article 5 : Les membres

L’association se compose uniquement de personnes physiques :

  • De membres fondateurs.
    La qualité de membre fondateur n’exclut pas la qualité de membre électeur dans les conditions ci-après.
  • De membres électeurs.
    Est membre électeur toute personne réunissant les conditions énumérées ci-dessous, et ayant payé sa cotisation.
    Les membres électeurs ont droit de vote sous réserve d’être à jour de leur cotisation, au jour de l’Assemblée Générale.

Les différentes catégories de membres électeurs sont :

  • Le membre praticien ;
  • Le membre en cours de certification finale ;
  • Le membre associé.

Les modalités de définitions des différents statuts de membres sont indiquées dans le Règlement Intérieur.

Article 6 : Les moyens d’action

Pour réaliser son objet, les moyens de l’association sont notamment :

  • Les publications, la diffusion et éventuellement la traduction des écrits sur l’Analyse Psycho-Organique.
  • Les conférences, colloques, journées d’étude et de recherche clinique.
  • Les réunions de travail, de partage et d’élaboration de projets.
  • La création de commissions qui se donnent les moyens d’atteindre les objets de l’association.
  • Tous moyens d’action entrant dans le cadre de son objet ou susceptibles de contribuer à sa réalisation.

Article 7 : Les ressources

Les ressources de l’association se composent :

  • Des cotisations versées par les membres qui en sont redevables.
  • Des subventions qui peuvent lui être accordées par l’Etat et autres collectivités publiques.
  • Des dons manuels.
  • De toute autre ressource autorisée par la loi.

La comptabilité est tenue selon les règles légales, dans les conditions définies aux articles 27 à 29 de la loi du 1 er mars 1984, avec établissement d’un bilan, d’un compte de résultat et d’une annexe, conformément au plan comptable en vigueur.

Article 8

  1. L’Assemblée Générale se réunira une fois par an, sur convocation conformément à la loi sur les associations du 01.07.1901.
  2. Le Conseil d’Administration est élu par l’Assemblée Générale pour trois ans. Il est composé d’au moins six membres et de treize au maximum.
  3. Le Conseil d’Administration élit le président parmi ses membres.
  4. Un bureau désigné par le Conseil d’administration sera composé du président, d’un ou plusieurs vice- présidents, du secrétaire et du trésorier.

Article 9

Le conseil d’administration se réunit au moins trois fois par an sur convocation du Président ou sur demande du quart de ses membres. Les décisions sont prises à la majorité des voix ; en cas d’égalité des voix, celle du Président est prépondérante.

Article 10 : Assemblée Générale Ordinaire

Elle se compose de tous les membres électeurs de l’association. Les autres catégories de membres peuvent être invitées. Seuls les membres à jour de leur cotisation, au jour de l’Assemblée Générale ont droit de vote.

L’ordre du jour complet de l’Assemblée Générale est adressé aux membres électeurs quinze jours avant la date de l’Assemblée Générale Ordinaire.

Le président assisté des membres du Conseil d’Administration, préside l’Assemblée Générale et présente le rapport moral de l’Association d’Analyse Psycho-Organique, régions francophones.

Le trésorier rend compte de sa gestion et soumet le bilan à l’approbation de l’Assemblée Générale.

Il est procédé, après épuisement de l’ordre du jour, au remplacement au scrutin secret des membres du conseil d’administration sortants.

Les décisions et résolutions sont prises à la majorité des voix des membres présents et des membres représentés. Le quorum requis pour valider les votes et les décisions est d’un quart des membres électeurs.

Si le quorum n’est pas atteint, l’Assemblée est à nouveau convoquée à quinze jours d’intervalle et peut alors délibérer quel que soit le nombre de membres présents ou représentés.

Le nombre de pouvoirs détenus par un membre présent ne peut pas excéder deux. En cas d’égalité des voix, la voix du président est prépondérante.

L’Assemblée Générale est convoquée une fois par an, et chaque fois que nécessaire, par le président ou à la demande des deux tiers au moins des membres actifs quinze jours francs avant sa date.

L’ordre du jour est fixé par le Conseil d’Administration et est indiqué sur les convocations.

Seuls les points indiqués à l’ordre du jour peuvent faire l’objet d’une décision.

Les décisions de l’Assemblée Générale sont prises à main levée. Le scrutin à bulletin secret intervient pour les élections des membres du Conseil d’Administration et des commissions. A tout moment le président peut décider le vote à bulletin secret à son initiative ou à la demande d’au moins trois membres.

Article 11 : Assemblée Générale Extraordinaire

L’Assemblée Générale Extraordinaire a seule compétence pour modifier les statuts, décider la dissolution de l’association et l’attribution des biens de l’association, sa fusion avec toute autre association poursuivant un but analogue, complémentaire ou compatible.

Elle doit être convoquée spécialement à cet effet, par le président ou à la requête des deux tiers des membres de l’association dans un délai de 15 jours avant la date fixée.

La convocation doit indiquer l’ordre du jour et comporter en annexe le texte de la modification proposée.

Elle doit être composée du tiers des membres présents ou représentés, ayant le droit de vote aux assemblées.

Si le quorum n’est pas atteint, l’assemblée est à nouveau convoquée à quinze jours d’intervalle et peut alors délibérer quel que soit le nombre de membres présents ou représentés.

En cas de modification des statuts, des décisions sont prises à la majorité des deux tiers des membres présents ou représentés.

Les décisions de l’Assemblée Générale Extraordinaire sont prises à main levée. A tout moment le président peut décider le vote à bulletin secret à son initiative ou à la demande d’au moins trois membres.

Article 12 : Perte de la qualité de membre

La qualité de membre de l’association se perd :

  • Par démission adressée par lettre au président de l’association.
  • Par décès.
  • Par radiation pour un motif grave, pour infraction aux règles posées par les statuts ou le Règlement Intérieur, et
    selon les procédures définies dans le Règlement Intérieur.

Article 13 : Règlement intérieur

Un règlement intérieur peut être établi par le conseil d’administration qui le fait alors approuver par l’Assemblée Générale. Ce règlement éventuel est destiné à fixer les différents points non prévus par les statuts, notamment ceux qui ont trait à l’administration interne de l’Association d’Analyse Psycho-Organique, régions francophones.

Article 14 : Dissolution

En cas de dissolution prononcée par les deux tiers au moins des membres Présents en Assemblée Générale Extraordinaire, un ou plusieurs liquidateurs sont nommés par celle-ci et l’actif, s’il y a lieu, est dévolu conformément à l’article 8 de la loi du 01.07.1901 et au décret du 16.08.1901.

Article 15 : Partenariats

Principes généraux :

L’AAPO adhère à des organismes sous certaines conditions et modalités ; elle reconnaît certains organismes, avec des conditions d’adhésion, de maintien et de retrait propres : légalité desstatuts et du fonctionnement et transparence de la comptabilité ; l’AAPO tiendra compte des spécificités de chacun des organismes mais aussi de son propre intérêt, éthique, politique, juridique, économique.

Statuts lus et approuvés par Gerda Boyesen et Paul Boyesen, Paris, le 13 décembre 1988
Approuvés par l’Assemblée Générale Extraordinaire à Paris le 17 janvier 1989
Approuvés par l’Assemblée Générale à Paris du 31 janvier 1993
Approuvés par Gerda et Paul Boyesen à Paris le 13 janvier 1994
Approuvés par l’Assemblée Générale extraordinaire du 30 janvier 1994
Approuvées par l’Assemblée Générale du 29 janvier 1995
Approuvées par l’Assemblée Générale Extraordinaire du 28 janvier 1996
Approuvés par l’Assemblée Générale Extraordinaire à Paris le 29 janvier 2006
Approuvés par l’Assemblée Générale Extraordinaire à Paris le 27 janvier 2007
Approuvés par l’Assemblée Générale Extraordinaire à Paris le 26 janvier 2008
Approuvés par l’Assemblée Générale Extraordinaire à Paris le 30 janvier 2010
Et par l’Assemblée Généraleà Toulouse le 31 janvier 2009

Siège social : chez Marie-Dominique Terrot,
34 place Sylvain Dumon – 82400 Valence d’Agen

ANNEXES AUX STATUTS

Les membres fondateurs :

Gerda BOYESEN
Paul BOYESEN
Ebba BOYESEN
Mona Lisa BOYESEN
Joëlle BOYESEN
Jacqueline BESSON
Dominique BOCHET
Yves BRAULT
Jean-Pierre BUGHIN
Claude CHANCEL
Marie-Christine CHANCEL
Micha DREUX BOUCARD
Françoise ENCKELL-WERNER
Anne FRAISSE
Christiane GROS
Michel HELLER
Simone KARSENTY
François LEWIN
Jean-Pierre MAGNANT
Marie MALLET
Caroline MERCIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *