Accueil

ASSEMBLEE GENERALE 2017

La prochaine AG aura lieu le samedi 8 avril 2017 de 14h à 18h
au 83 Avenue du Faubourg St-Honoré – 1er étage face – 75008 Paris

Présentation en avant-première du projet de la nouvelle série d’Adire « Voir et revoir ».

Venez nombreux ou envoyez vos pouvoirs par mail à mdtt@sfr.fr.

 


L’association AAPO

L’association d’analyse psycho-organique, «AAPO, Régions Francophones» est une association professionnelle, régie par la loi 1901, destinée à regrouper des professionnels, qu’ils soient psychothérapeutes ou psychopraticiens.
Elle adhère à la FF2P (Fédération Française de Psychanalyse et de Psychothérapie) dont elle est un des membres fondateurs.
Tous les membres de l’association se sont engagés à suivre les critères éthiques définis par elle et énumérés ci-contre.
Ils ont tous suivi une formation de base d’une durée minimale de trois ans et demi en analyse psycho-organique, auprès de l’École Française d’Analyse Psycho-Organique, EFAPO ; cette formation est finalisée depuis 2005 par une année supplémentaire amenant à la soutenance d’un mémoire professionnel devant un jury pluridisciplinaire inter-écoles.

L’AAPO travaille à promouvoir la pratique de l’analyse psycho-organique, veille à sa qualité, au respect de son cadre éthique et à la perdurance de ses spécificités.

La commission de reconnaissance par les pairs (CA2P) statue sur les demandes de titularisation et attribue le titre de superviseur en analyse psycho-organique.
Elle délivre ces deux titres aux candidats qui ont une expérience professionnelle importante et témoignent d’une bonne compréhension de la méthode.
L’association publie une newsLetter via son site internet et édite la revue ADIRE. Celle-ci témoigne de la recherche clinique en analyse psycho-organique.
Elle organise régulièrement des colloques et des forums sur des thèmes relatifs à la pratique de la psychothérapie ; ainsi que des Journées d’Etudes Cliniques permettant à ses membres de bénéficier à la fois du développement de l’analyse psychoorganique et de se confronter à d’autres approches thérapeutiques pour élargir leur champ de vision et asseoir leurs bases de références.